Elle a aidé des milliers de femmes enceintes et sans abri à refaire leur vie

Traduit d’un article par  Niko Pitney, Sr Editor, The Huffington Post, 12/19/2014

Les clientes de Martha Ryan sont parmi les femmes les plus vulnérables. Elles sont enceintes et elles sont sans abri.  Pratiquement toutes sont nées dans la misère et beaucoup d’entre elles luttent contre la toxicomanie ou sont victimes de violence domestique.

Et pourtant, ces femmes ont accompli des résultats extraordinaires. Plus de 90% de leur grossesses aboutissent à la naissance de bébés en bonne santé et libres de drogues, “ce qui dépasse la moyenne nationale pour toutes les naissances, y compris les grossesses à bas risques.”

Mais tout aussi important, l’organisation de Ryan (basée aux Etats-Unis), Homeless Prenatal Program (HPP, Programme Prénatal pour SDF) a aidé des milliers de femmes vulnérables à trouver des emplois et des logements permanents.

Qu’y-a-t-il de spécial dans la méthode de Martha Ryan?  Son approche est basée sur le travail qu’elle a fait il y a longtemps avec des refugiés en Afrique de l’Est. Dans ces camps, elle a formé des femmes  refugiées comme fournisseuses de soins de santé dans leurs communautés. Ces femmes non seulement  trouvent un emploi et  peuvent accéder à un statut social plus élevé mais aussi, lorsqu’elles donnent des soins à d’autres refugiées, il n’y a pas cette division culturelle qui souvent  entrave les travailleurs humanitaires venant de l’extérieur.

Ryan emploie la même stratégie à HPP  et plus de la moitié du personnel (80) sont des anciennes clientes qui étaient sans abri et avaient besoin de soutien.

“Je n’avais vraiment pas l’intention de faire le travail que je fais ici en Amérique,” dit-elle lors d’un interview aux bureaux de HPP à San Francisco. “Mon plan était de retourner dans les pays en développement et d’y établir des programmes de soins de santé pour enfants. Mais pendant que j’étudiais pour mon Master en Santé Publique à Berkeley,  j’étais également  bénévole dans un abri et là aussi j’ai vu des femmes SDF et enceintes.   J’ai vu le tiers monde ici en Amérique.

Pour Ryan, une grossesse représente une occasion unique pour les femmes à haut  risque.  “Depuis  25 ans que je fais ce travail, je n’ai jamais rencontré une femme qui voulait vraiment nuire à son enfant.  Toutes les femmes désirent avoir un enfant en bonne santé. Ce désir leur donne la motivation de chercher le soutien et d’accéder aux informations et aux ressources dont elles ont besoin.”

Note: une des règles fondamentale de HPP est: Il n ‘y a aucun  jugement. Personne ne peut savoir pourquoi elles ont abouti là où elles sont et toutes peuvent réorienter leur vie quand on leur en donne l’occasion. Donc, on ne les juge pas, on les apprécie  et on les  respecte.

Pour l’article entier et un interview avec Ryan, (en anglais): http://www.huffingtonpost.com/nico-pitney/martha-ryan-lessons_b_6337214.html?ir=Impact