Elle mendiait dans les rues afin de pouvoir nourrir chaque orphelin qu’elle voyait!

Une histoire d’amour, de compassion et de dévotion.

Le récit de la vie de Sindhutai Sapkal est à la fois une tragédie émouvante ainsi qu’une transformation radieuse. Elle commença sa vie comme enfant non désirée, fut mariée à un homme abusif qui l’abandonna enceinte de neuf mois. Elle refusa de permettre à tout cela de fermer son cœur ou d’étouffer son esprit. Les circonstances auxquelles elle dut faire face auraient pu forcer n’importe qui à perdre courage ou à succomber à de telles situations néfastes. Pourtant, chaque difficulté qu’elle surmontait la rendit plus forte et elle devint une «maman» pour plus de 1400 enfants alors qu’elle-même vivait au jour le jour.

Sindhutai, qui a 68 ans, est appelée «la Maman des Orphelins» et quand elle parle de sa vie et de ses enfants, on sent la souffrance, les difficultés et les misères qu’elle a surmontées durant sa vie par son travail acharné. «Je suis ici pour tous ceux qui n’ont personne » dit-elle avec beaucoup d’affection. On voit des ‘des clips’ de sa vie quand elle raconte son parcours et comment elle est devenue la «maman».

Née le 14 novembre 1948 dans le village de Pimpri Meghe du district Wardha de Maharashtra, on l’a surnommée « Chindi » ce qui veut dire chiffon déchiré. On l’a mariée à l’âge de dix ans à un homme de 30 ans, abusif, qui la battait et la chassa de la maison quand elle eut 20 ans, enceinte de neuf mois. Ce même jour, elle mit au monde une petite fille dans un abri pour vaches en dehors de la maison et marcha dans sa condition sur plusieurs kilomètres pour se rendre chez sa mère, qui refusa de l’héberger. Elle pensa au suicide mais se mit à aller mendier sur les quais de gare pour nourrir sa fille à la place.

Elle réalisa qu’il y avait beaucoup d’orphelins et autres enfants abandonnés par leurs parents. Ayant fait face elle-même à de mêmes difficultés, elle ressentit leur peine et décida de les adopter.  Elle se mit alors à mendier à plein temps afin de nourrir tous ces enfants. A ce jour, elle a adopté et éduqué plus de 1400 orphelins dont certains sont maintenant des avocats, des médecins ou des ingénieurs. Elle a rassemblé autour d’elle une grande famille qui compte plus de 1000 petits-enfants. Et elle continue à se battre pour le prochain repas, donnant des conférences pour gagner sa vie.

Sindhutai a reçu plus de 500 prix pour son courage et sa compassion. Tout l’argent qu’elle reçoit  est utilisé pour construire des habitations pour ses enfants. Ces constructions continuent et elle sollicite de l’aide dans le monde entier pour réaliser ses rêves.  Sa vie a inspiré beaucoup de personnes et est le sujet d’un film (en anglais), «Mee Sindhutai Sapkal» qui a reçu un prix national.

Source (anglais) : http://www.dailygood.org/story/1236/she-begged-on-the-streets-so-she-could-feed-every-orphan-she-saw-shreya-pareek/