Les personnes les plus vulnérables sont honorées

par le prix Templeton 2015  octroyé à  Jean Vanier

«Les mots que nous avons tous besoin  d’entendre dans notre vie: ‘Je t’aime … comme tu es.’»

La Fondation Templeton a récemment  accordé  le prix Templeton 2015 à Jean Vanier, pour sa découverte innovatrice sur le rôle central des personnes les plus vulnérables dans la création d’une société plus juste, inclusive et humaine. Ce prix, déjà attribué à Mère Térésa,  à Desmond Tutu et au Dalaï Lama, est l’une des plus importantes distinctions honorifiques au monde,

Selon Jean Vanier, ce prix honore avant tout les personnes les plus vulnérables, souvent marginalisées au sein de nos sociétés, et à qui il attribue sa découverte. Ce sont ces personnes qui lui ont révélé que toute personne rejetée, lorsqu’elle est accueillie, devient source de dialogue, de guérison, d’unité et de paix pour nos sociétés et nos religions.

Jean Vanier a fondé L’Arche, une fédération qui regroupe aujourd’hui 147 communautés réparties dans 35 pays et 5 continents. Ces communautés sont des lieux de vie uniques où les personnes ayant une déficience intellectuelle et ceux qui les accompagnent partagent un quotidien riche en relations mutuelles et proposent un projet de société innovateur.

Il a également cofondé avec Marie-Hélène Mathieu, Foi et Lumière, un extraordinaire réseau de communautés de rencontre, de partage et de soutien à l’intention des personnes ayant une déficience intellectuelle et leur entourage. On en compte aujourd’hui 1500 dans 82 pays.

Ce qui suit est un résumé  des commentaires que Vanier a donné dans son discours d’acceptation:

“Ceux que je représente aujourd’hui, les personnes avec une déficience intellectuelle de L’Arche et celles de Foi et Lumière m’ont appris ce que signifie être humain et la manière dont nos sociétés peuvent être transformées pour devenir des lieux de paix et d’unité.

“Notre monde évolue rapidement, et nous faisons face aujourd’hui à une situation critique. Soit nous évoluerons vers une unité plus profonde entre tous les peuples, dans un esprit d’ouverture, de fraternité et de respect mutuel, soit les divisions existantes deviendront des forces terribles de peur et de haine, favorisant les guerres, le terrorisme, et nous pourrions même en arriver à utiliser les armes atomiques, ce qui serait une forme de suicide pour l’humanité

“La paix universelle peut advenir uniquement si nous éveillons et développons ces qualités humaines profondes cachées derrière nos besoins superficiels de pouvoir et de succès, lesquelles nous conduisent à accepter la réalité. Ces qualités sont liées au cœur – la capacité d’aimer, de respecter, de vivre d’authentiques relations avec les autres, d’aspirer à la vérité et à la justice dans la grande famille humaine, les qualités d’humilité, de pardon et de compassion pour ceux qui sont vulnérables et dans le besoin, en résumé de chercher la sagesse du cœur.

“C’est seulement dans la mesure où nous nous rencontrons et partageons de personne à personne, yeux dans les yeux, dans un cœur à cœur, que nous découvrons ce que signifie d’être pleinement humain et dans la joie d’être ensemble, de travailler ensemble pour accomplir notre mission commune de paix et d’unité. C’est en passant de la culture de l’individualisme et du succès à la collaboration, et en s’éloignant de notre agressivité que nos ennemis deviennent nos amis, et que nous découvrons la véritable signification de la paix.

“Nos sociétés deviendront vraiment plus humaines dans la mesure où nous découvrirons que le fort à besoin du faible, tout comme le faible a besoin du fort. Nous travaillons tous ensemble au bien commun.”

Pour lire le discours entier, veuillez cliquer ici:
http://www.jean-vanier.org/fr/presse/prix_templeton_2015/discours