L’Homme qui déplaça une montagne

“Le vrai amour, quand il est vécu, inclut toujours notre prochain. Il ne peut jamais être égoïste ou exclusif.”
Evan Mehlenbacher

Ceci est l’histoire d’un homme ordinaire. Il comptait parmi les plus pauvres des pauvres des Indes.  Il décida que si ceux qui étaient au pouvoir ne faisant rien pour aider les gens, lui le ferait. C’est l’histoire de Dashrath Manjhi, l’homme qui déplaça une montagne afin que la population de son village ait accès aux commodités telles qu’ hôpitaux, écoles, et emplois dans la ville la plus proche.

Les Musahars, qui vivent dans les terrains rocheux de la région de Bihar, dans le nord des Indes étaient considérés comme la caste la plus basse et à laquelle manquaient les nécessités de base : alimentation en eau, électricité, une école, un centre médical. Une montagne de 300 pieds les séparait de la civilisation. Tout commença en 1960. Dashrat Manjhi vivait alors dans le petit village de Gehlaur. Quand  son épouse tomba gravement malade, il essaya de l’amener  à   l’hôpital situé à 55 km de son habitation; elle mourut en chemin. Cet événement changea la vie de Dashrat.

Dashrath Manjhi travaillait de l’autre côté de la montagne où il labourait les champs d’un propriétaire. La marche pour franchir la montagne  prenait des heures.  Il décida  de couper à travers la montagne et  de créer un chemin, entièrement à l’aide d’une masse, d’une pelle et d’un burin qu’il se procura après avoir vendu ses chèvres.

Après son travail, il grimpait sur la montagne et creusait.  Il  lui a fallu travailler jusqu’en 1982 pour percer ce chemin qui est d’environ 110 mètres de long et, à certains endroits, de plus de neuf mètres de large. . Quand il eut fini, il a fallu attendre encore trois décennies que le gouvernement local en fasse une route goudronnée.

Maintenant, la ville la plus proche, Warzigan, avec ses médecins, ses écoles, ses possibilités d’emploi, n’est qu’à 5 km et les habitants de 60 villages dans la région d’Atri peuvent utiliser cette route. Avant sa mort en 2007 Dashrath Manjhi a dit qu’il avait commencé cette  œuvre d’abord en hommage pour son épouse mais l’avait accomplie pour aider à  tous les habitants.

Pour en lire plus et voir une vidéo
http://positivr.fr/dashréat-manjhi-inde-montagne-route/