Notre façon de concevoir la conscience pourrait-t-elle être tout à fait fausse?

Au sein de la communauté scientifique, le manque de compréhension scientifique de ce qu’est la conscience et de son origine est considéré être le problème « difficile ». Le point de vue scientifique prévalent est que la conscience est un épiphénomène du corps, un produit de l’anatomie et de la complexité du câblage des cellules du cerveau. Or de nombreuses recherches publiées et de philosophies (ou théories) diverses Les dernières recherches de la physique quantique démontrent que tout ce qui est matériel, au niveau subatomique le plus fondamental, est constitué d’information et d’énergie et que c’est la conscience qui connecte, organise et dirige cette énergie afin de donner forme et vie à tout ce qui est matière. Etant donné que tout ce qui est physique est composé d’atomes – vous et moi y compris – sous une forme ou autre, nous sommes tous liés à travers un champ d’information invisible au-delà de l’espace et du temps.

L’interconnexion de toutes choses commence au niveau subatomique, passe par les atomes, les molécules, les éléments chimiques, les cellules, les tissus, les organes, le corps, les relations, les communautés, les planètes et les systèmes solaires, etc. etc. S’il s’avère vrai que, dans la nature physique de la réalité, tout est interconnecté, pourquoi devrait-il en être diffèrent en ce qui concerne la connexion entre les esprits. Et si la conscience était en fait un réseau de connexions infinies par lesquelles les ondes d’information seraient propagées ? Après tout, comment l’araignée sait-elle qu’un insecte est pris dans sa toile ? Elle sent la vibration. Alors, l’univers percevrait-il toutes nos pensées et nos émotions dans une conscience collective, comme le spéculait Carl Jung ?

De l’ésotérique à la possibilité

Bien que ces idées ésotériques demandent plus de recherches, si vous appliquez ce raisonnement en envoyant à quelqu’un une bonne intention, ou en pensant à votre frère ou à votre sœur avec amour, ceci ne devrait-il pas avoir un effet ? Si vous êtes lié à votre meilleur ami par la souffrance, lorsque vous pensez à la douleur, ceci n’aurait-il pas un effet sur votre ami, étant donné que vous êtes connectés par l’énergie de cette émotion ? Et lorsque vous ou une communauté de gens ont des pensées de guérison envers une personne malade, ceci ne devrait-il pas également avoir un effet

Une bonne manière de se représenter la conscience est de la comparer à l’internet. Nos ordinateurs individuels sont séparés les uns des autres par l’espace physique. De même, nous sommes chacun notre propre personne. Mais quand nous connectons nos ordinateurs à l’internet, bien qu’ils soient tous dans des endroits différents, ils sont connectés et toute l’information circule à travers un réseau d’information. Si c’est aussi le cas avec la conscience, alors la conscience n’est pas confinée dans la tête ; elle est une propriété fondamentale de la réalité

Je vous laisse avec cette dernière idée : et si, à l’opposé de la notion scientifique acceptée aujourd’hui, la conscience était le tissu constitutif même de la matière ? Pensez à toutes les possibilités qui vous attendent ! Et si nous pouvions nous connecter à ce champ d ‘information et apprendre comment diriger notre esprit et notre énergie pour arriver à un résultat ? Peut-être devrions-nous commencer notre propre expérience scientifique en changeant notre croyance, basée sur le témoignage des sens, en la séparation entre les gens, les espèces, les objets et les endroits. Si nous le faisions, peut-être réaliserions-nous que nous sommes à la fois l’araignée et la toile.

Extraits traduits de Dr. Joe Dispenza’s Newsletter – September 10th, 2016 (en anglais) :
http://www.drjoedispenza.com/blog/consciousness/entangled-minds/