Situation professionnelle « impossible » résolue

Le témoignage suivant est particulièrement intéressant car il provient d’une personne qui a redécouvert  spontanément cette pratique, avant même de découvrir mon interview par Lilou Macé – voir sa remarquable émission très suivie, La télé de Lilou –
https://youtu.be/zMfvYZGTEbs
Ce témoignage fait clairement ressortir les trois qualités fondamentales de toute personne qui vise un objectif spirituel : l’intention, la sincérité et la persévérance.

J’avais de gros problèmes au travail. J’allais au travail et je pleurais, je pleurais et cela continuait à la maison, dans la rue, sans arrêt. Mes supérieurs étaient cruels avec moi et ils usaient de représailles contre moi suite à la plainte que j’avais déposée contre eux, car ils avaient abusé de moi et m’avaient même assaillie. La façon dont ils me traitaient était horrible. D’autres employés avaient été victimes de comportements similaires et je sentais que je devais leur résister. Mais il y avait 11 managers contre moi seule !

Un jour, pendant la pause de midi, j’étais dans la rue à Washington,  DC où je travaillais et une fois de plus je pleurais. La souffrance était tout simplement trop grande. J’avais prié, suivi des formations avec des sages, médité des heures et des heures sans aucun résultat. Chaque pas que j’avais pris pour résoudre la situation à l’amiable avait échoué. Le procès que je leur avais intenté prendrait des années. J’étais tellement découragée. Et en même temps je sentais que le management voulait me pousser à démissionner, voire me suicider ! Ils savaient qu’ils avaient le pouvoir – dans une autre situation ils avaient même poussé un autre employé au suicide.

C’est alors que ce jour-là, au milieu de la rue, une idée me vint : « Dieu, je m’en fiche si je gagne (le procès) ou si je perds. Je veux simplement la paix. Je veux simplement les bénir. » Et depuis ce jour-là, ma détermination était telle que je réglais ma sonnerie pour une heure, je prenais mon mala (chapelet) avec 105 perles et je bénissais par son nom chaque manager qui me faisait du tort.

Bientôt, et même si la situation n’était pas résolue, un miracle se produisit. Je m’étais plainte depuis deux ans et rien ne bougeait. Mais soudain, après que j’aie commencé à les bénir, la direction mit l’adjoint de mon chef de section -qui avait orchestré toute cette campagne contre moi – au-dessus de lui, et mon ex-supérieur doit maintenant rendre des comptes à son ancien adjoint. Pour lui, c’était une grande humiliation. Les gens furent choqués et ont commencé me regarder très différemment. Le plus grand miracle est que depuis que j’ai commencé à les bénir, je suis capable de faire face à toute situation qui se présente.

Le problème est loin d’être résolu et ils s’efforcent toujours de me faire du tort, mais je fais face à toutes les situations avec paix, en les bénissant constamment – tout en poursuivant l’action sur le plan légal. J’ai encore des périodes d’insomnie et même des attaques de panique, mais j’arrive à toujours faire face – à condition de rester dans la bénédiction.

Je sens que de vous découvrir par l’intermédiaire de Lilou Macé est une réponse à ma prière. Découvrir des esprits frères, un système de soutien pour la direction spirituelle que je veux donner à ma vie. Je prie pour qu’un jour cette pratique devienne généralisée et que les gens découvrent le pouvoir de la bénédiction. Je sens que j’ai découvert ma voie. Je voudrais donner ma vie à enseigner ceci aux gens – mais bien sûr seulement après que je l’aie maîtrisé moi-même.

M.F., USA