Brandon, Jackie et Julie se retrouvent tous les jeudis pour dîner à leur table habituelle. Lorsqu’ils partent, ils n’ont pas de chèque à payer pour ce repas généreux. Le café pop-up installé dans une salle paroissiale de Chelmsford, en Angleterre, est l’un des 80 cafés pop-up organisés dans tout le pays tout au long de la semaine. Il s’agit d’une initiative de FoodCycle, la plus grande organisation de restauration collective du Royaume-Uni, qui transforme les produits que les supermarchés jetteraient autrement en un repas gratuit pour tous ceux qui le souhaitent. En 2022, les cafés pop-up de FoodCycle ont servi près de 500 000 repas à 62 communautés du Royaume-Uni, évitant ainsi le gaspillage de 209 tonnes de nourriture.

Quarante-trois pour cent des personnes qui participent aux repas de FoodCycle, comme Jackie et Julie, vivent seules et 68 % d’entre elles se sentent seules, selon une enquête menée auprès de 910 clients de FoodCycle en 2022.

La solitude est considérée comme un problème de santé mentale et de santé publique important dans le pays, affectant plus de la moitié de la population, et la Mental Health Foundation l’associe à la dépression et au déclin de la santé physique. Soixante-huit pour cent des clients de FoodCycle s’inquiètent de ne pas avoir les moyens de se nourrir et 92 % sont préoccupés par l’augmentation du prix des denrées alimentaires, à tel point que 75 % d’entre eux sautent régulièrement des repas. “Ces questions sont étroitement liées. Nous savons qu’il existe une corrélation entre les personnes confrontées à la pauvreté alimentaire et celles qui se sentent isolées et déconnectées de leur communauté”, explique Sophie Tebbetts, responsable du programme FoodCycle.

Source
https://reasonstobecheerful.world/foodcycle-pop-up-cafes-hunger…